La lune d'hier soir

La nuit dernière, la lune m'a rendu visite.

Elle est venue seule et à l'aube.

Elle est entrée en silence par les grandes fenêtres de ma chambre

inondant l'espace de sa lumière blanche pâle.

Du fond du rêve

J'ai senti sa présence sur mon visage et mes paupières.

m'a appelé pour rencontrer.

j'ai suivi l'appel.

La rencontre a eu lieu

et je me suis réveillé du rêve.

J'ai ouvert les yeux et j'ai vu sa tête.

Une lueur intense a secoué ma moelle

et m'a transporté dans le monde

de l'oeil qui ne dort jamais.

L'éveil et le sommeil, la même rêverie.

Ce n'était qu'une brève seconde,

une éternelle seconde

où l'éternité éphémère des instants

qui étaient présents, mais ils sont déjà partis

a tout couvert.

Après, je me suis rendormi.

Ce matin, au réveil,

Je me suis souvenu de la réunion de nuit

Oui, en le faisant,

l'œil qui ne dort jamais est encore éveillé.

Un chemin s'ouvre

entre le sommeil éveillé et le sommeil éveillé.

Le tiens,

janvier, 2021

Partagez ceci:

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

3 × cinq =